Météo & marées Boutique Boutique
Vue sur l'Aber Benoît

Édito

L'Aber Benoît, l'aber bucolique

L'Aber benoit

C’est une main tendue de la mer à la campagne. L’aber Benoît, c’est le petit frère discret de l’Aber Wrac’h. Au sud de Lannilis et de Landéda on découvre ici, depuis son embouchure plus étroite, un bras de mer qui magnifie la rivière. Entre coteaux verdoyants et terres agricoles, il fait bon s’y promener pour ralentir et savourer la quiétude des lieux tout en nuances glaz*.

Glaz... Quésako ?

* Glaz : couleur typiquement bretonne qui panache les eaux du littoral. Elle rappelle le mouvement des vagues, la couleur du ciel, l’intérieur des abers aux tons bleu, vert et gris.

Vue sur l'Aber Benoît

Benoît, le séducteur !

4 raisons qui vous feront craquer :

  1. Son rocher du diable : une charmante balade dans les bois et une halte au petit kiosque sur le rivage. Romantique à souhait !
  2. Ses sentiers ultra boisés et peu fréquentés : un tête à tête avec Mère Nature.
  3. Sa gourmandise : d’excellentes moules cultivées au large et des huîtres affinées dans la douceur de la rivière pour un repas à tomber.
  4. Son embouchure dorée : des plages de sable fin pour terminer la journée, avec un coucher de soleil inoubliable.
Maison des Abers à Saint-Pabu

Gaëlle fily

Maison des Abers

« Un aber est un mot breton désignant un estuaire. Il s'agit plus exactement d'une vallée fluviale envahie par la mer voici 20 000 ans. Lors de la dernière période de glaciation la mer était beaucoup plus éloignée que maintenant. La Manche n'était pas une mer mais une grande rivière où se jetait les principaux fleuves : La Seine, La Tamise et le Rhin. A l'occasion du dernier réchauffement climatique qu'a connue la Terre, la glace a fondu et le niveau de la mer a remonté. L'eau est ainsi remontée dans les terres en s'engouffrant dans certaines vallées, formant ainsi les abers. »

Moulin Tanné à Plouguin
La vallée des Moulins - Plouguin

L'aber des moulins

Mauris vel risus egestas turpis consectetur cursus quis quis massa. Pellentesque placerat enim augue, imperdiet egestas urna molestie a. Aliquam erat volutpat. Vestibulum urna elit, facilisis quis finibus id, placerat vel tellus. Donec ut lorem suscipit, fermentum erat et, bibendum quam. Etiam scelerisque tristique sagittis.

Fusce luctus eu nisi nec viverra. Suspendisse in nulla tristique, congue risus id, facilisis libero. Etiam gravida sed odio at aliquam. Sed nec faucibus augue, nec blandit ligula. Maecenas molestie elit augue, sed ultricies justo molestie vel. Mauris quis neque eu mi vestibulum posuere. Cras convallis lectus sit amet nulla semper, non finibus tortor facilisis. Phasellus eget dui sed sapien pretium rutrum. Sed lorem mi, fringilla vel ornare nec, laoreet in justo. Phasellus commodo aliquet tincidunt.

L'aber des pierres

Il est bon de sortir des sentiers battus. L’Aber Benoît abrite la chapelle de Loc-Majan et sa vue saisissante sur le plan d’eau. Une petite surprise vous y attend, si vous êtes amateur.trice de randonnée en Finistère, peut-être avez-vous déjà vu ces curieux yeux de céramique le long du littoral… L’artiste Pierre Chanteau a choisi le parc de cette chapelle pour rendre hommage aux gens de mer avec une installation discrète et poétique. Car oui, même dans la rivière, l’influence marine n’est jamais loin !

 

Lire la vidéo sur Vidéo Loc-Majan

En prenant un peu de hauteur, et en quittant le sentier côtier, le menhir de Lannoulouarn est également une surprise de taille. Ce géant de granit culmine à 6,5 m de hauteur, au milieu des champs de blé et de maïs. Le trouver est une belle mission. Mais une fois là-haut, vous serez au parfait endroit pour profiter de la vue et garder les pieds sur terre !

Une journée le long de l'Aber Benoît

Au petit matin

Le Pont de Tréglonou

On s’arrête volontiers pour faire plus ample connaissance avec les lieux. Une randonnée s’impose pour profiter de la nature environnante. La végétation de prés salés prend ses aises et offre un vaste refuge pour l’avifaune : hérons et aigrettes sont ici chez eux. Si vous êtes chanceux, les quelques cygnes ayant élu domicile dans les abers vous feront le cadeau de leur présence.

Vue sur l'Aber Benoît depuis le Pont de Tréglonou
Sur le GR 34, longeant l'Aber Benoît

Au fil de l'eau

Le GR 34

En suivant le sentier côtier bien balisé, aventurez-vous à l’orée des bois. Ambiance ombragée et boisée pour les rives nord et sud de l’aber, ici les amateurs de course à pied surveilleront bien les racines des arbres, sur ce parcours sinueux et loin d’être monotone !

Pourquoi ne pas rythmer sa balade par la recherche d’un point de géocaching ?

Au fil de la balade

Le manoir et le kiosque

A quelques encablures, en traversant le bois, une halte est possible au Manoir de Trouzilit. Gîte d’étape pour randonneurs, centre équestre et crêperie familiale au programme.

Recommandation : en juillet & août, les mardis soir s’animent avec le marché de fin d’après-midi. On y découvre artisanat et produits frais et locaux, avant de lâcher prise sur le tempo des concerts proposés juste après.

La balade se poursuit sous les arbres le long du rivage. L’incontournable rocher du diable “Roc’h en Diaoul” en breton surprend par son avancée rocheuse et son petit kiosque entouré de bancs de sable à marée basse.

L'embouchure de l'Aber Benoît

A Saint-Pabu

L'embouchure marine

En suivant le sentier côtier ou via la véloroute littorale, un petit crochet par le petit port du Stellac’h et ses barques colorées. L’occasion de planifier une sortie plongée ou kayak ! En reprenant le chemin le beau panorama sur l’embouchure, niché sur les hauteurs de la plage de Beniguet. On immortalise les couleurs de l’eau et des massifs d’hortensias… Et on assiste, en été aux départs sur l’eau des voileux.ses du centre de voile sur la plage de Ganaoc. Et le soir, si on a de la chance à une petite régate de cotres, qu’ils sont beaux ces petits voiliers ! De quoi se donner envie de découvrir l’aber par la mer cette fois-ci…

Sur les dunes

La Maison des Abers

A Saint-Pabu, les dunes de Korn ar Gazel accueillent, face à la mer un centre d’interprétation et de médiation ouvert à tous et toutes. Ici on découvrir l’histoire géologique des Abers, on en apprend plus sur un écosystème fragile et sur un trait de côte en mouvement. Pendant l’été mais aussi aux vacances de printemps et à l’automne, de très riches rendez-vous et ateliers font durer le plaisir (concerts, contes, observation des étoile, pêche à pied, causeries…) et nous aident à mieux connaître les lieux qui nous entourent.

Animation proposée par la Maison des Abers
Coucher de soleil sur l'Aber Benoît

A la tombée du jour

Un coucher de soleil aux dunes

Après mangé, le rendez-vous est pris.  L’impression d’être les rois du monde !  

L'aber des papilles

Après cette balade bucolique, une pause gourmande sera la bienvenue ! N’attendez plus pour déguster, sans modération, la « nacre des abers ». Cette huître, présentée sur les plus grandes tables de France, est caractérisée par un corps charnu et une texture craquante révélant des arômes intenses mêlant la noisette et l’iode.

Le va-et-vient des marées et les échanges entre eau douce et eau salée dans les abers confèrent aux produits de la mer des qualités exceptionnelles. Outre des huîtres, laissez-vous tenter également par un savoureux moules-frites… vous ne serez pas déçus, les moules des abers offrent une qualité gustative remarquable !

Zoom sur...

Jane Birkin et les Abers, c’est une longue histoire d’amour ! Son père, officier de la Royal Navy œuvra pendant les années de guerre à l’exfiltration de pilotes anglais avec l’aide de résistants locaux.

Un attachement fort pour l’artiste, qui vient se ressourcer en toute discrétion dans sa maison de l’Aber Benoît.

L'Aber Benoît vu du ciel

“Au fond du jardin je pousse le portail en bas des escaliers...
Et voici la mer ! A marée haute, elle lape aux dernières marches... Venise ! Je sors par cette petite porte depuis bientôt vingt ans...
Pause... Assise sur le muret à regarder le bateau vert échoué sur son flanc.
Rayon de soleil, petite clope... Plus ! La montagne d’huîtres a presque disparu. J’essaie de faire ricocher des coquilles dans l’eau comme papa quand on était petits, Dolly qui plonge comme Dora, Betty plongeait avant elle...” Extrait de “Prat ar Coum, l’huître des abers” de Patrick Cadour

Découvrez aussi

Suivez les parcours de nos Rand’Abers pour des randonnées balisées. En famille, géocaching et Baludik “La Vallée des Moulins” rythmeront votre découverte.

Comment venir ?
M’y rendre avec Google Maps