Météo & marées Boutique Boutique
Lit-clo dans l'écogîte de l'île Vierge

Devenez gardien.ne de phare

La Maison des gardiens de phare : écogîte d'exception

Et si vous deveniez gardien de phare ?

Escale à l'île Vierge

Prenez le bateau avec votre paquetage et découvrez l’île Vierge, votre nouveau refuge. En devenant gardien de phare d’un jour (ou d’une nuit) dans ce nouveau décor, il sera facile de se prendre au jeu : scruter l’horizon à la recherche des navires, bien profiter des repas, garder un œil sur la météo mais aussi profiter de la vue incroyable depuis le sommet de votre tour de pierre…                                          

Intérieur de l'écogîte de l'île Vierge

Un écogîte d'exception

Jusqu’en 2010, l’île abrita des générations de gardiens de phare. Aujourd’hui, c’est votre tour. Venez séjourner dans le bâti chaleureux du petit phare qui a su garder son âme d’antan. 

Maison de 150 m² où l’immensité de la mer s’invite aux fenêtres, elle peut accueillir 9 personnes & un bébé. En poussant la porte, vous découvrez un intérieur robuste et délicat : voûtes en pierres blanchies à la chaux, sol aux dalles de granit d’origine et aux parquets raffinés.

Cerise sur le gâteau : cette porte, sur le palier des 4 chambres, qui vous mènera jusqu’à la lanterne, spot idéal pour savourer un lever et/ou un coucher de soleil, au cœur de cette coupole vitrée.

Conseils avisés

LA RÉSERVATION ET LA PRÉPARATION DE VOTRE SÉJOUR
Comme toute expérience insolite, elle mérite de porter un regard attentif sur le lieu, l'environnement et les modalités inhérentes au séjour...

Meuble ancien dans l'écogîte
© Eugénie Ragot

L'ancien logement des gardiens de phare

Cet hébergement redonne vie à l’ancien logement des gardiens des phares de l’île Vierge. Habité dès 1845, ce logis des mers accueillera ces hommes jusqu’en 2010, année de l’automatisation du grand phare. 

C’est le 29 octobre que ses deux derniers gardiens, Jean-Philippe Rocher et Guy Cajean, ont rendu les clefs. Ils se confiaient sur leur vie sur place, au Télégramme “Moi, j’ai investi dans un vélo d’appartement ». « Même pas foutu d’aller chercher des croissants à Plouguerneau avec son truc », plaisante Guy. Alors petit conseil, n’oubliez pas les croissants avant de venir !

 

Une escale pour… célébrer les 60 ans de votre mère, réaliser le rêve de votre fiston, retrouver ses copains d’enfance ou simplement pour se faire un joli cadeau pour le plaisir… Vous trouverez toujours une bonne raison de venir ici, partager des moments comme les autres !

Justine raconte

Témoignage

Justine, enfant du pays

Quand j’ai appris qu’on allait dormir sur l’île Vierge, j’ai eu un peu de mal à réaliser. Cette île, je la connais bien sûr, j’ai visité le grand phare, en bonne lannilisienne que je suis ! Mais cette nuit dans ce logis de gardiens, c’est tout autre chose ! Je me souviendrai toujours du faisceau du grand phare, que je n’avais jamais vu d’aussi près, au cœur de la nuit. Les 4 traits lumineux qui transpercent l’obscurité plein d’étoiles... c’est très différent du signal clignotant qu’on observe depuis la côte ! Magnifique surprise. Avec les copains, on mesure la chance que nous avons d’être là, seuls au monde sur ce petit bout de terre. Alors on lance un grand moules-frites dans une marmite géante pendant que le kouign-amann caramélise dans le four. Puis on file tous trinquer au-dessus du sol dans la coupole. Le lendemain matin, je me lèverai très tôt pour profiter du lever de soleil. Incroyable moment, incroyable endroit.

Sur l'île Vierge
Salon de l'écogîte
Cuisine de l'écogîte

L'écogîte

L’éco-gîte de l’île Vierge compte à l’étage 4 chambres spacieuses de 2 à 3 couchages. Des lits doubles classiques et confortables, mais également des lits clos ! Ces imposants meubles de bois sculpté traditionnellement présents dans les habitations du siècle dernier se révèlent être une très bonne surprise. Des portes pour s’isoler, un coffre pour ranger ses affaires et une sensation enveloppante rassurante… ou pas ! N’ayez crainte, ces 2 lits clos restent ouverts, ils ne disposent pas de toit et ont été agrandis pour encore plus de confort. Parfait pour garder un œil sur la lueur du grand phare la nuit tombée !

Lit-clos dans l'écogîte
Les marches pour accéder à la coupole

Attention coup de foudre

Sur le palier de vos chambres, une porte mystérieuse. Ouvrez-la sans hésiter et montez les quelques marches qui vous séparent du Graal ! La coupole vitrée de cet ancien phare. Le spot rêvé pour savourer le coucher de soleil, et le lever pour les plus courageux ! On s’y attarde à suivre le trait de côte de yeux, à chercher les lumières des phares alentours et bien sûr à rêver. Seul dans un cocon perché au-dessus de l’eau !

Comment venir ?

Port de l’Aber Wrac’h : Stationnement gratuit au port de plaisance.

Pointe du Castel Ac’h : Stationnement gratuit à proximité de la pointe, ou à 300 m

M’y rendre avec Google Maps