Le site d'Iliz Koz

Le site d'Iliz Koz est à la fois témoin de la vie religieuse à la fin du Moyen Age et de la catastrophe naturelle que fut l'ensablement du littoral léonard et nord-atlantique aux XVIe, XVIIIe siècles.

Un itinéraire jalonné invite le visiteur à passer par l'enclos, l'église, la chapelle des Parscau, l'ossuaire, la stèle gauloise christianisée, les tombes des chevaliers, des prêtres, les dalles à caravelle et ancre, les blasons, la ruelle, le presbytère et le légendaire d'Iliz koz.

Jouxtant le site, un musée présente les fresques restaurées du XIIIe au XVIIe siècles et les objets trouvés lors du désensablement partiel.

La légende

 
En 1729, l’église fut abandonnée et le culte transféré à la chapelle de la Martyre puis en 1792 Tréménac’h fut annexée à Plouguerneau. Les causes historiques de la disparition de la paroisse reposent bien sûr sur l’envahissement du littoral par le sable mais il existe une légende qui attribue la catastrophe à trois jeunes gens.

Ce groupe de jeunes avait présenté sur les fonts baptismaux un chat (réincarnation médiévale du diable) après l’avoir déguisé en nouveau-né : supercherie rendue possible par la cécité du vieux curé de Tréménac’h.

Le curé proféra la malédiction : "Anathème, que Tréménac’h soit anathème. Dieu punira le sacrilège et le sable sera le linceul de la paroisse et son église. La tempête sera terrible."

La nuit suivante, le village fut enseveli sous le sable.

La légende possède cette fin énigmatique : celui qui se présentait sur les lieux le jour de l’anniversaire du châtiment avait le privilège de voir se lever trois soleils à condition qu’il ait eu le cœur pur.


La légende avait raison, ce phénomène est connu scientifiquement sous le nom de "PARHELIE".

Informations pratiques :

Horaires d'ouverture :

Du 15 juin au 15 septembre : tous les jours de 14h30 à 18h30

Hors-saison : les dimanches et jours fériés de 14h30 à 17h.

Tarifs :

Adulte 4 €, gratuit moins de 10 ans.

 

Localisation

Accès

  • Au bord de la mer
  • Aéroport/Aérodrome Brest Bretagne (25km)
  • Gare Routière Brest (30km)
  • Gare Ferroviaire Brest (30km)
  • Gare Maritime Roscoff (70km)