Le Pont Krac'h, mieux connu sous le nom de Pont du Diable, traverse l'Aber-Wrac'h, permettant de relier Plouguerneau à Lannilis… à marée basse. Il est difficile de le dater précisément : certains situent sa construction à l'époque romaine, d'autres au Moyen Age. Il a été entièrement rénové en 2008 par l'association "Plouguerneau Nature Environnement".

 

La légende

Maître Uguen, meunier au village de Prat Paol à Plouguerneau, se lamentait d’être contraint d’effectuer chaque jour un long détour pour rejoindre son moulin au Rascol. Un soir, il se plaisait à rêver d’un pont enjambant la rivière. C’est à ce moment que le diable lui apparut et lui proposa de pourvoir à la réalisation du pont avant l’aube. Le diable posa néanmoins la condition que l’âme de la première personne à franchir son œuvre lui serait dévolue. Le meunier accepta le marché et, le malin se mit aussitôt à l’ouvrage. De grand matin, quelle ne fut pas la surprise de notre meunier en voyant le pont construit. Le maître des ténèbres, qui l’attendait à l’autre bout du pont, se frottait les mains à la vue d’une âme aussi aisément conquise. Le meunier, lorsqu’il eut parcouru la moitié du pont, fit mine de se reposer et posa ses sacs de blé. Il en extirpa un chat noir qu’il projeta en direction du diable. L’âme du chat fut, selon le pacte, propriété du malin. Ce dernier, furieux de s’être fait berner, lança dans les airs son marteau, « morzel en diaoul », qui se planta en haut de la vallée et prit la forme d’une demi croix devant laquelle il est formellement interdit de se signer car elle est l’œuvre du diable.

Certains se plaisent à dire qu'il s’agit de celle qui se trouve à l’extrémité du pont du côté de Lannilis ?

De nos jours encore, certains se plaisent à raconter que si des hommes viennent à tomber du pont, ce n’est pas parce qu’ils sont ivres, mais parce que le diable pour se venger les aura bousculés...

 

 

  • Pont du Diable ou Pont Krac'h
    Prad Paol
    29880 Plouguerneau
  • 02 98 04 05 43